Déroute francilienne

Malgré une envie grosse comme ça et une confiance retrouvée, Migné encaisse deux défaites dans le week-end. Une débâcle historique qui rappelle les pires heures de nos débuts en N1.

A noter le gros week-end de Laura qui perf de belle manière le dimanche et mais aussi la médiocrité générale, car si on a pas beaucoup gagné, on a aussi très rarement effleuré le moindre avantage dans la plupart des parties.  Qu’à cela ne tienne, les grandes équipes relèvent toujours la tête après avoir fait le bilan :

1/ le maintien est normalement assuré. Nous finirons avec 22 points si nous arrivons à nous rendre à l’heure devant l’échiquier. Or, Agneaux-St-Lo, premier relégable, n’a que 16 points : ils finiront avec 22 points au mieux et seront battus dans chacun des deux départages (particulier et goal average).

2/ on en a gardé sous la semelle et on est plus que jamais reposés pour la coupe le 13 mars prochain.

Le capitaine

4 pensées sur “Déroute francilienne

  • 7 février 2011 à 20 h 14
    Permalink

    heureusement les féminines sont là! 😀
    Bravo Laura!

    • 8 février 2011 à 23 h 46
      Permalink

      Merci Rachel de t’intéresser à notre piteuse équipe! On venait justement de perdre nos derniers fans, ça fait chaud au coeur.

      Par contre, on est tous à donf derrière l’équipe féminine.

  • 9 février 2011 à 0 h 14
    Permalink

    Mais non… votre équipe est loin d’être piteuse, même les meilleurs ont des périodes de creux. Faut-il vous rappeler que vous êtes passés à deux doigts de la montée à deux reprises????
    C’est votre persévérance qui fera la différence, il faut garder espoir (même si c’est pas pour cette année).

    Merci de soutenir l’équipe féminine, on va tout déchirer!!! 😀

  • 9 février 2011 à 9 h 14
    Permalink

    Rachel a raison, votre jour viendra! L’orage va passer! Oui Rachel, bien sûr qu’on va soutenir l’équipe féminine, on s’occupe déjà d’entraîner Laura2 :O

Commentaires fermés.