N1 Rondes 3 et 4

A la lecture du calendrier de la saison, on avait bien senti le piège-à-loup Médocain. Suivez le guide: un métro jusqu’à Montparnasse, un train jusqu’à Surgères histoire de profiter d’un arrêt au stand, en route dans la Papamobile, montez sur un bateau malgré la houle (Force 4), puis errez dans le « No Man’s Land » du Haut Médoc jusqu’à la ZAC locale. Ne repassez pas par la case départ, ne recevez pas 20.000 euros. Par contre, il faudra supporter de passer le week-end avec ce bon vieux Lazo. Autant vous dire que si on a le sourire en pleine tempête, c’est surtout qu’on a pas encore réalisé qu’il faudrait supporter les Membrollais pendant 2 jours.

20161118_173219Sur la péniche: « Jusqu’ici tout va bien »

Las, on aurait mieux fait de couler avec le bac. Parce que même si ça a mal commencé, la suite s’avèrerait bien pire. Un accrochage routier de la petite famille de Sebounet, et nous voilà en pleine mouscaille pour essayer de présenter une feuille de match. En grande panique, on essaie de forcer sur le Haut-Médoc pour dissiper notre malaise. On en profite pour oublier que la compo prévue initialement ne sera plus possible. Seb (2350+) étant remplacé par Julien N. (1920) il faudra tout bousculer sur la feuille de match mais on ne le sait pas encore car le picrate local fait son effet.

Le lendemain matin nous glace d’effroi car Ju croit reconnaître Grigor Grigorov (2500) au petit déj. Las encore, après vérification, il s’agit du légendaire Kiril Georgiev (2620). On brouillonne une compo légale en 3 minutes et on fait l’impasse sur tout espoir de préparation sérieuse. Le plus pro fut sans doute Matthieu qui décida de tout miser sur la condition physique et de rester alité jusqu’à 15h15. Si j’avais su que j’allais passer l’aprem en face de Pierre-Yves (ce qui sera le cas de Mat) j’aurais fait pareil!

A un moment donné le match commence et comme par miracle tout va bien, juste avant que l’on s’effondre collectivement.

r3Tout ça aurait pu être beaucoup mieux au niveau sportif. Et au niveau du côté sympa/cordial/règlementaire du match, ça n’aurait pas pu être pire. Une mention spéciale à Damjan, Alina-Laura et Lazo, qui m’ont donné envie d’arrêter ma carrière ou de les pousser dans l’Estuaire. Je ne savais pas jusque-là qu’on avait le droit d’engager la conversation avec son adversaire alors que celui-ci réfléchissait en égrainant ses 15 dernières secondes.  Quant à la féminine qui proposa 8 fois nulles, je n’ai pas trouvé des termes polis pour évoquer son comportement, alors j’ai fermé ma gueule.

Espérons qu’ils montent ou qu’ils descendent: sachez que je suis prêt à truquer les derniers matchs pour favoriser l’un de ces cas de figure!

Le lendemain, on affronte les très sympathiques Tourangeaux pour la 17ème fois. Ce qui signifie que j’affrontais Bruno Dieu pour la 16ème fois. Je crois qu’on en a marre et on n’a joué que 20 coups, histoire d’assister à la fin de la messe locale.

Beaucoup plus de réussite cette fois au niveau collectif. On est passé pas loin de la correctionnelle mais le « run good » dans le money time nous a bien sauvé.

r4A noter les excellentes parties de Xav, Ventzi et Matthieu, mais le reste fut beaucoup plus discutable. Cela dit, quand on gagne, on ne refait pas le match et on encaisse les 3 points. 3 points qui font d’ailleurs du bien au classement car ils nous éloignent de la zone rouge.

class-r4Le week-end qui s’annonce dans la banlieue nantaise nous permettra de savoir si on se bagarrera pour un podium pendant le reste de la saison, ou si on essaiera juste d’éviter le ridicule!

Connexion

Commentaires récents

Classements TOP10

2700chess.com for more details and full list

Archives