Coupe de la Parité: le direct!

Coucou depuis Maurepas, petit havre de paix perdu entre le RN 124, l’A18 et le Midas de la bretelle des Yvelines.

Ronde 1: Poitiers-Migné/Brest

Après une agréable terrasse nos 4 champions (Inès, Rachel, Luc et Valou) ont débuté dans le dur un choc de l’Ouest: un duel Poitou-Bretagne qui sent la poudre car les Bretons sont compacts au classement malgré une moyenne élo un peu plus faible. Pour se compliquer la tâche, ce sera 4 zeitnots malgré 4 bonnes positions. Me demandez pas pourquoi mais à un moment, nos 4 joueurs avaient moins d’une minute. Alors forcément les pièces volent: chez Rachel d’abord malgré une partie rondement menée (0-1). Chez Luc, sa position prometteuse n’aboutit sur rien de concret malgré une petite pression. La nulle s’impose alors à cause d’un drapeau flottant (toujours 0-1). Heureusement, Valou ne perd que quelques pions alors qu’il avait chopé une pièce; ça coince un peu mais finalement notre jeune chien fou parvient à déboulonner le meneur breton Michel Serralta pour égaliser (1-1). Bien à l’aise dans sa position mais en grande querelle avec son horloge, Inès parvient in fine à gagner sa position toujours gagnante au bout d’un litre de sueur du capitaine. (2-1)

Ronde 2: Poitiers-Migné / Mulhouse

20150620_171007Ronde 2 et déjà on décide de jouer à l’envers!

On reprend 10 minutes après pour un match plus étrange, les Mulhousiens ayant décidé d’inverser l’ordre élo de leurs joueurs (c’est autorisé en coupe de la parité). C’est donc Emma Richard qui a les blancs contre Valou. Ne me demandez pas pourquoi mais il a choisi la Petroff pour faire la différence. Quant à Luc au 2ème échiquier, il refuse tout bonnement de roquer. Il prend beaucoup de temps pour ça parce qu’après 1.e4 e5 2.Cf3 Cc6 3.Fc4 Cf6 4.d3 Fe7, c’est pas évident de trouver autre chose que 5.0-0. Après 5 bonnes minutes à inventer 5.a4?, le voilà qui réfléchit après 5…d6. « Mais comment jouer quand on refuse de roquer? » La réponse bientôt mais je sens déjà que je vais hurler ce soir!

Rachel et son adversaire font une bonne partie qui se termine logiquement par la nulle après avoir beaucoup échangé. Heureusement, c’est encore une fois Inès que décide d’ouvrir le score alors que son frangin est sacrément en retard à la pendule et sur l’échiquier (un pion de moins). Merci Inès pour cette Bénoni bien enlevée (1-0). Alors que Valou tente toujours d’avoir plus qu’un petit plus dans une finale sans relief (sacré choix que cette Petroff), c’est Luccio qui vient libérer les siens en arnaquant joliment (2-0).

Valou regrettera son choix d’ouverture quelques coups de plus avant de signer la paix des braves. 2-0 score final et c’est déjà bien!

Ronde 3: Poitiers-Migné / Naujac

Un air de derby pour les deux plus fortes équipes de l’ouest. Après une sorte de nul en phase interligues, il faudra passer cette fois même si ça commence mal avec une ouverture ratée chez Valou. Luc nous met dans le droit chemin en prenant l’ascendant très vite.

20150620_192941On se remet dans le bon sens et on pousse!

La défaite au premier échiquier est compensé par la victoire de Luc contre Rike (1-1). Ce sont donc les échiquiers féminins qui feront la différence. Après une très bonne partie, Lena prend l’ascendant sur Inès, buteuse jusque là. Alors qu’elle perd pied peu à peu, Rachel prend ses responsabilités et joue un milieu de jeu ainsi qu’une finale de toute beauté pour prendre sa revanche face à un adversaire qui l’avait battue lors de la phase précédente. (2-2)

Ronde 4: Poitiers-Migné / Annecy

Le match décisif entre les deux équipes de tête. Par contre, la nulle ne nous arrange pas à cause de ce demi-point lâché contre Naujac.

A cause de la composition originale proposée par Annecy qui profite astucieusement d’un règlement mal fichu, Valou gagne en 6 coups contre une non-classée (1-0). Reste 1,5 points à aller chercher sur 3 échiquiers où nos 3 gai-lurons rendent 200 points sur chaque échiquier. Tout ça parait bien compliqué après la défaite d’Inès (1-1) mais c’était sans compter sur l’opiniâtreté de Luc qui pousse son adversaire dans ses derniers retranchements afin d’admettre la nulle inévitable (1-1). Reste Rachel en grosse forme qui domine de la tête et des épaules son adversaire classée 1870. Alors que tout semble terminé dans une finale où Rachel a une tour et 4 pions contre un cavalier et trois pions isolés, l’impensable va se produire et Rachel va tout perdre en quelques coups grâce à 2 fourchettes successives. Ironie de l’histoire, Rachel peut encore refuser la nulle mais sans réelle chance de faire la différence. C’est donc un match nul à regretter dans cette rencontre qui, finalement, ne sera pas décisive.

Ronde 5: Poitiers-Migné / Lyon

Plus rien à calculer: il faut gagner le plus largement possible et…espérer un faux pas d’Annecy contre une équipe de Mulhouse inexplicablement amoindrie. Valou gagne assez vite et les 3 derniers échiquiers semblent dominer leur sujet avant l’emballage final…(1-0)

La fatigue se fait alors sentir, et un Luc très valeureux laisse échapper plusieurs fois le demi-point volontairement car une victoire est presque impérative à son échiquier pour rêver. Inès finit par perdre malgré une très bonne ouverture contre un jeune joueur très prometteur dont on entendre sans doute parler: Willis Jrade (1-1). Les deux derniers zeitnots approchant, Luc laissera s’échapper ses dernières chances après avoir combattu vaillamment (1-2). Dommage car il méritait de terminer invaincu sur l’ensemble de la compétition, ayant finalement joué un jeu très solide pendant chacune des phases. Encore un petit réglage de pendule et les points devraient tomber plus facilement. Décidée à démontrer qu’il fallait compter sur elle dans les matchs à enjeux, Rachel signait encore une fois une très bonne partie, qu’elle concluait cette fois très proprement, ayant appris de sa mésaventure toute récente (2-2).

Bon désolé à tous les joueurs que je n’ai pas épargnés dans mes commentaires. Je n’ai pas trop le choix, je suis payé pour mon esprit critique. Comme Joey.

Au final, les jeunes du Poitou repartent avec la breloque de bronze, ce qui est un minimum étant donné le niveau de jeu qu’ils ont proposé tout au long de la compét’. Mais les autres équipes arrivaient aussi pleines de peps donc c’est déjà un succès dans une finale très ouverte car les 12 équipes étaient du même niveau.

Image1Un grand merci à la FFE pour une organisation au poil, au Président pour avoir financé cette petite expédition, et aux joueurs qui ont ramené un trophée qui ira garnir notre vitrine!

A l’année prochaine en tout cas car c’est une compétition idéale pour jouer des joueurs de son niveau dans des matchs très équilibrés et donc très funs!

download_20150621_155110

3 pensées sur “Coupe de la Parité: le direct!

  • Adrien Demuth
    20 juin 2015 à 19 h 53
    Permalink

    Allez, pas mal du tout cette première journée, faut gérer demain ! 🙂
    Dommage pour Valou (qui avant, a bien géré son mi-coinche Michel) contre Julius, par contre j’aimerais bien connaître l’ouverture qui a mené à cette pos’ !

  • Capitaine
    21 juin 2015 à 13 h 44
    Permalink

    héhé en effet, c’est plutôt touffu comme position. Même si on sait tous que Valou adore jouer Rg3 très tôt dans l’ouverture.

    La position provient de 1.e4 c5 2.Cf3 d6 3.Fb5 Fd7 4.Fd7 Dd7 5.c4 Cf6 6.Cc3 De6!? 7.De2 (je sais pas trop si ce coup est bon)

  • Joujou
    24 juin 2015 à 12 h 42
    Permalink

    Un podium, c’est la classe,
    Le groupe est fier!

Commentaires fermés.