Internationaux de France de blitz

Dimanche 22 novembre, Halle Carpentier (Paris XIIIème), 10h05 : la 1ère ronde est commencée depuis 3 minutes tandis que je pénètre dans la salle de jeu. Juste le temps de repérer Adrien (Demuth) et Christopher (Debray), classés exactement comme moi, de m’installer entre eux en les saluant, et de pousser un peu de bois tout en démontrant que l’heure matinale ne gâche en rien mon hérisson.

Quelques parties animées, beaucoup de créativité, une finale un peu trop forcée contre un 22 mais une bien belle journée avec au final des compteurs éloquents:

– quelques poubelles quand j’ai tenté les grandes lignes contre des moins forts et 8/9 au final (héhé)
– quelques poubelles quand j’ai essayé de tenter les grandes lignes contre des GM et 0/4 au final (ohoh)
– deux trois prestations efficaces contre des jeunes pousses, dont une briganderie contre Rusev (2350)

Mon principal adversaire (Fressinet) jouait à « un justicier dans la ville » contre Feller, celui qui frôle les murs.

Au final, on peut tirer deux conclusions:

– Fressinet n’a pas été en mesure de perdre contre qui que ce soit.
– Votre Capitaine préféré n’a pas été en mesure d’égaliser contre quelque GM que ce soit.
– Attention à Christophe Sochacki. Futur grand maître à coup sûr, et gros guerrier.

Bref, elle est loin ma vieille patte qui pouvait parfois faire trembler des gros poissons. En un mot: je me fais vieux.

Une pensée sur “Internationaux de France de blitz

  • Nicolas
    3 février 2012 à 19 h 26
    Permalink

    Une ptite perf quand même !!

Commentaires fermés.